Social

Land’s Court : Clency Harmon perd patience face à l'appel de Fazila Daureeawoo

Mercredi 18 Septembre 2019

Dans son combat pour l’institution d’un tribunal des terres, Clency Harmon, de l’Association Justice et Vérité, avait reçu le soutien du diocèse de Port-Louis. Le père Gérard Mongélard, qui assure la suppléance au poste de vicaire général a indiqué que l’église est aux côtés des grévistes de la faim et a lancé un appel au Premier ministre de respecter  l’engagement du gouvernement envers ceux victimes de dépossession. (Communiqué du Diocèse de Port-Louis)

Du côté du gouvernement, le 8 avril dernier, trois ministres dont la vice-Première ministre Fazila Daureeawoo, Etienne Sinatambou, ministre de l'Environnement et l'Attorney General, Maneesh Gobin ont tenu une conférence de presse pour dire que le gouvernement ne sait toujours pas quelle instance créer alors que cela figure dans le manifeste électoral de l’Alliance Lepep en 2014. 

Ils ont demandé à Clency Harmon de stopper sa grève de la faim et ont insisté que le travail est en train d’être fait mais que la création d’une telle instance demande du temps. « Il nous faut du temps. Ce n’est pas une mince affaire que de créer un tribunal. Le travail est déjà en train d’être effectué et bientôt nous viendrons avec des recommandations », avait déclaré la vice-Première ministre. 

Cinq mois plus tard, même son de cloche ! "Vous devez être patient", a déclaré la vice-Première ministre Fazila Daureeawoo, au parlement, le mardi 17 septembre à une question du député MMM Reza Uteem sur la création d’une Land’s Court comme recommandé par la Commission Justice et Vérité.

La vice-Première ministre, qui répondait en tant que présidente du comité interministériel sur la question, renvoie la balle au bureau de l’Attorney General et déclare que le comité en question a déjà soumis ses recommandations  en juin 2019. Il faut donner du temps au State Law Office de faire son travail.

Réagissant à  cet appel à la patience, Clency Harmon, de l’Association Justice et Vérité répond que la patience a des limites. Il rappelle que cela fait 5 mois qu’il a entamé une grève de la faim pour réclamer une Land Court pour écouter les cas de dépossession des terres.

Pour rappel, un accord rédigé a été signé par Dev Manraj, secrétaire financier au ministère des Finances, pour un Land Tribunal. Un coordination committee devait voir le jour. Le gouvernement devait également crée un fonds pour aider les familles touchées par la dépossession des terres, afin de les soutenir. 

Membre de l'association Justice et Vérité, Clency Harmon avait mis un terme à sa grève de la faim le 12 avril après 16 jours sur le parvis de l’Eglise Immaculée Conception de Port-Louis.
 
Le comité de soutien menace cependant de reconduire son action si le gouvernement ne respecte pas son engagement.

Le gouvernement va donner la garantie au comité de soutien et au gréviste de la faim qu’un tribunal foncier sera mis sur pied avant la fin de son mandat. Un accord en ce sens a été finalisé dans la nuit. Jack Bizlall l’a annoncé en conférence de presse ce matin.

Le comité de soutien attend simplement une lettre du secrétaire au Cabinet. Ce dernier recevra les instructions en ce sens du Premier ministre cet après-midi. 


Rédigé par E. Moris le Mercredi 18 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.