Menu



Société

Laina Rawat : Pravind Jugnauth a retiré Rs 4,4 M le 9 janvier 2015, SAJ a retiré Rs 741 000 le 13 février 2015 et Roshi Bhadain a retiré Rs 6 M le 18 février 2015


Rédigé par E. Moris le Mardi 14 Mai 2019



Au nom de son père, Laina Rawat-Burns évoque les facteurs ayant emmené la chute de l’empire BAI dans un affidavit.

C’est une façon efficace de (tenter de) démontrer que la chute du groupe BAI n’est en rien une coïncidence. Bref, qu’il y a eu complot pour le faucher en plein vol !

Devant la Bankrupcy Division de la Cour suprême, Dawood Rawat, par le biais de sa fille Laina Rawat-Burns, a logé une action dans laquelle il demande que toutes les actions prises par Georges Élie Chung Ming Kan depuis le 7 mai 2018, en tant qu’administrateur de la Bramer Banking Corporation, soient déclarées nulles et non avenues. 

Georges Chung est partenaire de la firme BDO. Dawood Rawat conteste aussi la décision du comptable d’enclencher la procédure de saisie des biens. Le patron de l’ancien empire BAI ne souhaite pas la vente à la barre de trois de ses propriétés, dont deux se trouvent à Port-Louis et la troisième est sise à Floréal. Ces terrains, Dawood Rawat les avait mis en garantie pour obtenir des facilités bancaires. 

Dans l’affidavit qu’elle a juré, au nom du patriarche, Laina Rawat-Burns affirme qu’après les législatives, la Banque de Maurice a enquêté sur la Bramer Bank et a trouvé que celle-ci était en manque de liquidités. Elle soutient que cette situation était voulue par le gouvernement et découle de plusieurs décisions prises les dirigeants. Par exemple, plusieurs sociétés contrôlées par l’État et plusieurs membres du gouvernement ont retiré massivement leurs dépôts. 

Elle indique, par exemple, que Pravind Jugnauth a retiré Rs 4,4 millions le 9 janvier 2015, sir Anerood Jugnauth a retiré Rs 741 000 le 13 février 2015, Roshi Bhadain a retiré un montant global de Rs 6 millions le 18 février 2015. Laina Rawat-Burns soutient que la banque centrale avait donné un délai à Bramer Bank pour injecter des capitaux de Rs 3,5 milliards. Mais le permis de la BBCL a été révoqué en pleine nuit le 2 avril 2015.

Belle stratégie certes ! Mais pas certain qu’elle ait eu l’effet escompté.

Mardi 14 Mai 2019


1.Posté par Sidi KHADAROO le 28/10/2019 18:28 (depuis mobile)
Hello, that''''''''s was n still a real crime.
People have died without any Compassion at all. Odious.
Hopefully, we shall get our money back without being penalized.
For personal reasons, would like to MEET, know, the Rawat daughters, for past memories. SK

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.