Menu


Société

La théorie de la "règle" selon le Returning Officer du No 5


Rédigé par E. Moris le Dimanche 17 Novembre 2019

La photo est authentique ! C’est ce que Me Medhaven Armoogum, Returning Officer de la circonscription no 5, a déclaré samedi lors d’une conférence de presse conjointe avec le commissaire électoral. Il a déclaré que la photo a été prise dans le centre de vote de Callebasses Village Hall, qui tombait sous sa responsabilité.



Me Armoogum a expliqué que le no 5 compte le plus grand nombre d’électeurs et un très grand nombre de votants. Mais le problème était que l’endroit où les urnes devaient être stockées dans le centre de dépouillement était limité en termes d’espace.

C’est pourquoi il avait donné des consignes aux Ballot Box Clerks pour :

(i) vérifier que les bulletins soit pliés de façon à occuper le moins d’espace possible ; (ii) mettre un clip sur le bulletin afin qu’il ne s’ouvre pas dans l’urne et ; (iii) avec une règle, faire de sorte qu’ils occupent le moins d’espace possible dans l’urne. 

Ainsi, dit-il, la photo qui circule est la preuve que les consignes ont été suivies à la lettre par les officiers. D’ailleurs, insiste-t-il, il y a plusieurs urnes dans lesquelles les bulletins sont rangés de manière ordonnée. 

Elections : La boîte "mystère" qui fait le buzz

Medhaven Armoogum précise aussi que des scellés sont apposés sur toutes les urnes, remplies ou pas, une fois le vote terminé. « Ces scellés sont vérifiés par les agents des candidats. Et cette fois, une alliance qui contestait les élections a demandé à mettre des scellés en métal sur les urnes et même sur la poignée des portes des salles où les urnes étaient entreposées. Cela, sous forte escorte policière », a-t-il déclaré. 

Il souligne que des agents restent à proximité de ces salles pour « veiller » sur les urnes. Me Medhaven Armoogum rappelle que les scellés ont été vérifiés avant le dépouillement et aucun agent n’a logé une quelconque contestation. 

Donc, oui la photo est authentique. Mais, tout a été fait dans la transparence et il n’y aucune maldonne.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.