Diary de Solange

La solidarité mauve

Lundi 2 Juillet 2018

La solidarité mauve
Le retour de l'ex directeur en chef et directeur des publications de la Sentinelle dans les colonnes du quotidien l'Express fait grincer les dents.

Si les confrères de la presse observent son grand retour avec des sourires crispés, les membres de la famille du leader des mauves, Paul Bérenger, se sont soudés les coudes dans une solidarité "familiale" sur les réseaux sociaux la semaine dernière.

A la suite d'un article au vitriol sur la mascarade de la "démocratie patronymique mauve", le gendre de Bérenger, Frédéric Curé est monté au créneau et a sournoisement taclé l'ami d'hier devenu ennemi du jour. 

Venu en renfort, le beau-frère Emmanuel Bérenger, généralement discret sur les réseaux sociaux mais actif sous un pseudonyme et avec l'aide de sa soeur Joanna, qui a marqué sa présence d'un "like". 

On pensait que cette passe d'armes était anecdotique. C'était sans compter le gendre qui a remis une petite louche, chose qu'il n'aurait pas osé faire publiquement auparavant. La stratégie est foireuse et la réplique n'a pas tardé.

Le pouvoir de la plume est immuable dans les rédactions.
 

Rédigé par E. Moris le Lundi 2 Juillet 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.