Menu



International

La solidarité internationale s'organise pour offrir une aide d’urgence à l’Inde


Rédigé par E. Moris le Lundi 26 Avril 2021



L'Inde a actuellement le plus grand nombre d'infections quotidiennes au monde et son système de santé s'est effondré. L'oxygène médical est rare, les ventilateurs sont difficiles à trouver et les vaccins sont faibles.

L'épidémie de Covid-19 est totalement hors de contrôle en Inde.

Alors que la seconde vague qu'affronte le pays est en partie imputable à l'émergence d'un nouveau variant, le B.1.617, il s'agirait d'un variant «triple mutant». Pluie de critiques pour le chef du gouvernement, malgré les chiffres, Modi avait continué à organiser des rassemblements électoraux massifs et des rassemblements religieux.

Humiliation absolue pour Narendra Modi.

Dimanche, les États-Unis et l’Allemagne, mais également des pays musulmans comme le Pakistan et l’Arabie Saoudite, proposent leur aide au nationaliste hindou Narendra Modi.

“Dans un geste de solidarité”, le Pakistan a proposé d’offrir “une aide d’urgence à l’Inde”, où la situation sanitaire continuait d’être apocalyptique, lundi 26 avril. Le voisin honni, cible permanente des nationalistes hindous au pouvoir à Delhi, est prêt à envoyer “des systèmes de ventilation non invasive, des appareils de radiographie numérique et des combinaisons de protection pour le personnel soignant”, indique The Wire.

Après l'AstraZeneca, la polémique Covaxin à l'île Maurice

“Nos prières de prompt rétablissement vont à tous ceux qui souffrent de la pandémie dans notre voisinage et dans le monde”, a déclaré ce week-end le Premier ministre pakistanais Imran Khan à l’adresse de son homologue indien, qui avait passé tout l’hiver à dire qu’il avait vaincu le coronavirus et que son pays était considéré comme “un modèle dans le monde entier”.

A Maurice, le Premier ministre a envoyé un Tweet de soutient...

Dimanche 25 avril, l’Inde a détecté 352 991 cas supplémentaires de Covid-19 et déploré 2 812 morts, confirmant battre des records sordides, jour après jour.

Inde : Le gouvernement demande à Twitter de bloquer des tweets critiques de sa gestion Covid

Lundi 26 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.