Menu


Société

La société Sotravic de Pierre Ah Sue accusée de conflits d’intérêt


Rédigé par E. Moris le Jeudi 28 Novembre 2019

Deux contrats alloués par deux ministères, par le biais du Central Procurement Board, ont été pointés du doigt par l’Independent Review Panel.



Cette instance a demandé que toute la procédure soit revue. Le premier cas concerne un contrat de Rs 100 millions pour le traitement des déchets au dépotoir de La Laura à Mare Chicose. Il a été alloué à la compagnie Sotravic géré par Pierre Ah Sue.

Mais ce contrat a été contesté par la Compagnie Régionale de Services et de l’Environnement Ltée, qui avait évoqué un cas de conflit d’intérêts. Argument retenu par l’IRP qui soutient qu’il faut éviter tout risque de monopole dans ce domaine.

Annuler le contrat de Sotravic et relancer un nouvel appel d’offres, tel est la décision de l’Independent Review Panel, administré par Me Hervé Lassémillante.

Dans un document publié sur le site de l’IRP, il soutient que malgré les contrôles mis en place par le ministère et un système informatisé, les employés de Sotravic au centre d’enfouissement pourraient aussi se charger de faire des entrées manuellement, manipulant ainsi les chiffres nécessaires pour les paiements mensuels.

Le second contrat a été alloué par le ministère de l’Éducation à la compagnie Rapid Security Services Ltd. De l’ordre de Rs 184 millions, il concerne le gardiennage sur 22 sites.

Une autre compagnie avait contesté cette allocation, arguant que Rapid Security Services n’est pas en mesure de respecter les conditions et exigences de ce job.


 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.