Politique

La saga de l’interview radiophonique dans l’affaire Roches Noires se poursuit

Mercredi 6 Mars 2019

Dans le procès lié à l’affaire Roches Noires en cour intermédiaire, l’on en est toujours à débattre de l’admissibilité d’une interview de Navin Ramgoolam à une radio privée en 2012.

Après divers aspects banals, mercredi en cour, Me Gavin Glover a indiqué que cette interview ne peut être considérée comme une preuve pour deux raisons.

D’abord, elle n’a pas été utilisée durant l’enquête et ensuite, Navin Ramgoolam n’y a jamais été confronté. Pour lui, le ministère public tente uniquement d’augmenter ses chances d’une condamnation.

Répliquant à Me Glover, Me Mohana Naidoo a déclaré que Navin Ramgoolam a été confronté à cet entretien le 13 mars 2015. Elle a ajouté qu’il n’y a que quelques points de l’interview qui sont concernés avec le procès et qu’il n’y aura pas lieu de diffuser l’entretien dans son intégralité.

Les magistrats Raj Seebaluck et Razia Jannoo-Jaunbocus de la Cour intermédiaire ont ajourné le procès au  27 mars.

Rappelons que l’ancien Premier ministre répond, tout comme les anciens hauts cadres de police Dev Jokhoo et Rampersad Sooroojebally, d'une accusation de complot et de tentative de pervertir l’enquête de la police.

C’était par rapport à la déposition de Rakesh Gooljaury concernant un vol au bungalow de Navin Ramgoolam à Roches-Noires dans la nuit du 3 juillet 2011.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 6 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.