Menu



Société

La réouverture des frontières à l'île Maurice au mois d'août compromise


Rédigé par E. Moris le Vendredi 9 Avril 2021

Une réouverture des frontières basée sur une campagne vaccinale qui donne lieu à la version douche écossaise du gouvernement. D'un côté, le ministre de la Santé qui affirme : "L’ouverture des frontières mauriciennes au mois d’août est d’actualité" et de l'autre, Pravind Jugnauth : " Aucune garantie qu’on aura d’autres vaccins d'ici là", les laboratoires « ne peuvent fournir et satisfaire les commandes ».



Le 7 avril, lors du point de communication du ’National Communication Committee sur la Covid-19 à Maurice, le ministre de la Santé, Dr Kailesh Jagutpal, s’est exprimé sur une éventuelle réouverture des frontières. 

"L’ouverture des frontières mauriciennes au mois d’août est d’actualité".

Selon ses explications, le gouvernement s’applique à vacciner la population non seulement pour atteindre "l’immunité collective", mais aussi afin d’ouvrir les frontières pour des raisons économiques. D’après ses dires, 16% de la population ont été vaccinées. "Une fois que nous serons à 60 à 70 %, c’est sûr, nous rouvrirons nos frontières", a-t-il précisé. Donc, au moins 763 000 personnes sur une population de 1 273 000 doivent être vaccinées.

La campagne de vaccination contre le coronavirus a démarré le 26 janvier dernier avec de nombreux couacs, notamment un formulaire de consentement très contesté, des vaccins non homologués et depuis peu le manque de vaccins tout court.

Malheureusement il ne faut pas s’attendre à une réouverture des frontières de sitôt. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth qui annonçait que le début de la campagne de vaccination au pays représentait une lueur d’espoir pour les arrivées touristiques, avait même déclaré que cela permettrait au gouvernement de revoir sa stratégie en ce qui concerne la réouverture complète des frontières dans un avenir proche. Mais cette déclaration était probablement prématurée.

Covid-19 : Aucune garantie qu’on aura d’autres vaccins déclare Pravind Jugnauth

Lors d'une Private Notice Question au Parlement le 6 avril, c'est la douche froide après la déclaration de Pravind Jugnauth, en réponse au leader de l'opposition Xavier-Luc Duval. Le Premier ministre a expliqué que tous les laboratoires « ne peuvent fournir et satisfaire les commandes ». Et d’ajouter qu’il y a actuellement une « guerre des vaccins ».  
 

Vendredi 9 Avril 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 09/04/2021 11:04
m en fous
j aurai ma 2eme astra bientot !!
fallait etre ds les 1ers a y aller !!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.