Blog culinaire

La recette de Oummé : Le couscous au poulet

Dimanche 2 Septembre 2018

Plat qui dépayse et déménage, le couscous se décline en autant de pays du Maghreb. S’il ne pourra jamais faire de la concurrence à notre briani national, une chose est certaine, c’est un met qui rassemble, donne envie de partager et qui rend heureux, tout simplement. Voici donc ma version du couscous au poulet.


La recette de Oummé : Le couscous au poulet
Liste des ingrédients pour environ 4 convives :

Comptez une boîte de semoule (fine, moyenne ou grosse) pour 4 personnes


Les légumes :
  • 2 petites raves épluchées, débarrassées de leurs fanes, tranchées en assez gros morceaux,
  • 1 tout petit chou découpé en 4 ou en 6,
  • 5 carottes épluchées, tranchées en assez gros morceaux,
  • 1 branche de céleri lavée et découpée en assez gros tronçons,
  • 1 courgette moyenne lavée et découpée en assez gros tronçons,
  • 1 gros oignon, épluché et découpé
  • 1 botte de cotomili, nettoyée et attachée
  • 1 boîte de conserve de pois chiches, égouttés et rincés
  • 1/2 boite de tomate pelée

La recette de Oummé : Le couscous au poulet
Les épices :
  • 1 cuillère à soupe de cumin en poudre,
  • 2 cuillères à café de cannelle en poudre,
  • 1 cuillère à café de safran en poudre,
  • 2 cuillères à soupe d’ail / gingembre, même si généralement on ne met jamais d’ail dans le bouillon du couscous (ça s’appelle « je fais c’que’j,’veux, et toc ! »)
  • Sel,
  • Poivre,
  • 2 bouillons cubes poulet,
  • Huile d’olive pour la cuisson

La recette de Oummé : Le couscous au poulet
Viandes :
Bien évidemment, vous pouvez faire sans viande, avec du bœuf, de l’agneau. Quant au cerf… je n’ai jamais essayé…

Déroulé de la préparation :


Faites légèrement revenir le poulet, sans sel ni poivre dans un tout petit peu d’huile d’olive. Inutile de le faire cuire complètement, il finira dans le bouillon.
 
 Dans une marmite profonde, mettez un peu d’huile d’olive et faites suer les oignons, ail/gingembre, puis ajoutez la tomate pelée. Comptez environ 5 minutes, puis ajoutez le poulet et les autres épices. Remuez délicatement. Ajoutez, le chou, les carottes et les raves, ils prennent plus de temps à cuire.
Couvrez d’eau, environ 1 L et demi, la botte de cotomili, le céleri, et laissez frémir pendant environ 15 à 20 minutes. Lorsque le chou, les carottes et les raves sont assez tendres, ajoutez les tronçons de courgette. Laissez cuire environ 10 minutes.


Tout est prêt, lorsque les légumes sont tendres et que votre estomac gargouille.
Préparation de la semoule :

Nota bene : 1 verre de couscous = 1 verre d’eau – même quantité
  1. Dans un bol profond, mettez le couscous en mesurant la quantité avec un verre / bol / tasse, etc.
  2. Arrosez généreusement d’huile d’olive, sel, et mélangez à l’aide d’une cuillère en bois
  3. Faites bouillir l’eau (même nombre de verres d’eau que de couscous)
  4. Une fois que l’eau bout, versez là sur la semoule
  5. Recouvrez le bol d’un torchon propre et d’un couvercle, laissez reposer 15 minutes
  6. Au bout de ce temps de pause, égrenez à l’aide d’une fourchette pour détacher les grains de semoule

Les accompagnements :

J’aime accompagner mon couscous avec des pois chiches aux raisins secs :
  1. Rincez bien les pois chiches, et mettez-les dans un bol
  2. Ajoutez environ 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  3. ¼ de cuillère à café de cannelle en poudre
  4. 2 cuillères à soupe de raisins secs
  5. Recouvrez l’ensemble d’eau bouillante ou de bouillon et réservez jusqu’au service. Attention, le liquide ne doit pas dépasser la hauteur des pois chiches.
 
Gros piments grillés :
Prenez de gros piments (piments carry par exemple) et faites les frire dans un tout petit fond d’huile… vous m’en direz des nouvelles quand il accompagnera votre couscous ! (spéciale dédicace à ma copine Audrey qui s’en souviendra longtemps…)
 

La recette de Oummé : Le couscous au poulet

La recette de Oummé : Le couscous au poulet

Rédigé par Oummé le Dimanche 2 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.