Blog culinaire

La recette de Oummé : Le briani boeuf

Mardi 21 Août 2018

La mé mama ène lote mém sa non ? Le briani de ma maman est (pour moi) le meilleur du monde. Il sent bon, bon, bon et il est super super super délicieux ! Voici la recette, en espérant que ce briani vous réconfortera à chaque bouchée, vous aussi…


Ingrédients pour 4 personnes environ
  • 3 pommes de terre, épluchées, découpées chacune en 2, lavées, salées et colorées avec quelques pistils de safran,
  • 5 oignons moyens, épluchés, tranchées finement,
  • 1 botte de cotomili et une botte de menthe, nettoyées et coupés assez fin,
  • 1 yaourt nature,
  • Pistils de safran,
  • 4 mesures de riz,
  • 2 grosses cuillères à soupe d’ail – gingembre,
  • Environ 750g de viande de bœuf, la quantité est à votre convenance, avec ou sans os, laloupe, etc. Découpez la viande et laissez-la tremper dans l’eau environ 15 minutes,
  • Sel,
  • 2 bâtons de cannelle entiers, 3 à 4 capsules de cardamome, 3 à 4 clous de girofle,
  • Menteg (beurre clarifié) et huile à portée de main
Epices, à faire torréfier légèrement à la poêle pendant la préparation des ingrédients
  • 1 petit sachet de cumin (tilani),
  • 2 cuillères à café de cumin (oui),
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre,
  • ½ cuillère à café de cardamome en poudre (elaïchi),
  • ½ cuillère à café de girofle en poudre

Déroulé de la préparation du briani au bœuf


1ere étape

Dans une marmite assez profonde, mais pas trop large, si vous cuisinez pour 4 personnes, mettez :
  • La viande débarrassée de son eau de trempage,
  • Les épices torréfiées,
  • Cotomili et menthe hachés,
  • 2 bâtons de cannelle entiers, 3 à 4 capsules de cardamome, 3 à 4 clous de girofle
  • Le yaourt nature,
  • Sel + 1 cuillère à soupe de sucre,
  • 2 à 3 pincées de pistils de safran (Zafran),
  • ¼ de cuillère à café de couleur jaune
2e étape
  • Faites frire les pommes de terre dans un mélange d’huile et de menteg, puis ajoutez à la marmite de viande,
  • Faites frire les oignons jusqu’à ce qu’ils soient marron, mais pas brûlés et ajoutez 2 à 3 cuillères à soupe dans la marmite, réservez le reste,
  • Ajoutez de l’eau à hauteur sur le mélange
3e étape

Couvrez le riz cru à hauteur avec de l’eau fraîche et laissez tremper
Pendant ce temps, portez une grande casserole d’eau à ébullition. Lorsque l’eau bout bien, ajoutez :
  • 2 à 3 capsules de cardamome
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2 cuillères à soupe de tilani
  • 2 clous de girofle
  • Sel

Débarrassez le riz de son eau de trempage froide et ajoutez ce riz dans la casserole d’eau épicée en ébullition. ATTENTION : le riz ne doit pas cuire, mais prendre un bain de quelques minutes (demi-cuit comme dit ma maman). Il doit être entre un peu tendre et encore un peu dur. Testez en cassant un grain entre les doigts, il doit résister, mais finir par casser (c’est toute une science…).
Lorsque votre riz correspond à la description, n’attendez pas et versez-le à travers une passoire.
Préparez un bol d’eau chaude/tiède dans lequel vous diluez quelques pistils de safran.


4e étape

Reprenez la marmite contenant la viande et alternez :
  • 1 couche de riz
  • Quelques oignons frits
  • Eau safranée
  • Un peu d’huile de friture des pommes de terre et des oignons
La cuisson

La cuisson est délicate, puisqu’elle vous demandera une certaine attention. Sur les conseils de ma voisine (coucou Fadya !), j’ai cuit mon dernier briani au Rice Cooker : topissime.

Sur la plaque à gaz, il faudra vérifier le fond de votre marmite toutes les 5 minutes : plantez le manche d’une cuillère en bois jusqu’au fond, il doit ressortir sec. Si le riz est encore cru, ajoutez quelques cuillérées à soupe d’eau, jusqu’à ce que le riz au-dessus ressemble à la photo.

Evidemment, il s’agit d’une recette parmi d’autres, certaines familles / personnes aimant apporter leur touche personnelle dans leur version du briani.

Rédigé par Oummé le Mardi 21 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.