Blog culinaire

La recette de Denis Rajah : Le Baba au Rhum

Samedi 10 Novembre 2018

Denis Rajah est sous chef pâtissier au Lux Belle Mare. Un parcours synonyme de réussite et de mérite pour ce fils de maçon et la maman femme au foyer. 18 ans d'expérience en pâtisserie, il se distingue pour sa passion et son enthousiasme sous les ordres de plusieurs établissements 5 étoiles et chefs étoilés.


RECETTE POUR 12 PERSONNES

Recette facile et rapide.

500gr de farine
30gr de levure 
35gr de sucre
4gr de sel
10 oeufs entiers
140gr de beurre fondu sans sel
2 cuillère à soupe d'essence de vanille.

SIROP
2lt d'eau
800gr de sucre
4 orange découper avec la peau
Vanille
6 Grenadine ou fruits de la passion.

DÉCO
fruits frais
Chantilly

Étape 1. 
Dans un bol mélanger la levure avec un quart de verre d'eau du robinet. Et laisser au reposer 5 minute.

Étape 2

Dans vos mélangeur automatique ajouter la farine, le sucre, le sel, la levure et les oeufs.
Laisser bien mélanger et ensuite ajouter les beurre fondu et la vanille.
Mélanger jusqu'à l'obtention du pâte lisse et brillant. 

Etape 3 

Graisser le fond de votre moule à savarin ou baba.
À l'aide d'une poche ,pocher votre pâte dans le moule tout en suivant le contour du moule.
Astuce ; ajouter la pâte à mi hauteur car la pâte va plus que doublé de hauteur.
Laisser reposer une heure à une heure Trent (dépend de la température de la chambre) avant d'enfourner.
Enfourner 170•c environ 15 à 25 minute dépend du four.

 Étape 4 

Faite votre sirop 

Étape 5 

Démouler votre baba. 
Bien imbiber le baba dans le sirop chaud.
Arroser de rhum avant d'ajouter la crème.
Faite monter votre chantilly et l’incorporer au millier du baba.
Décoré de fruits frais.
 Et bonne dégustation.

Mettez vos questions en commentaire si besoin, n'hésitez pas. Denis Rajah se fera un plaisir de vous répondre/

Rédigé par Denis Rajah le Samedi 10 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.