Menu


Société

La police interdit le survol de drone aux abords du Wakashio à Pointe d'Esny


Rédigé par E. Moris le Mardi 28 Juillet 2020

Le Wakashio, un bateau battant pavillon panaméen avec 20 membres d’équipage, s’est échoué, samedi soir 25 juillet, à 3 kilomètres de la plage de Pointe d’Esny dans le Sud.



La police a publié un communiqué à ce sujet, ce mardi 28 juillet, et appelle à la coopération du public. 

Le survol de drone est interdit ainsi que toute autre activité nautique à proximité du MV Wakashio, coincé sur les récifs de Pointe d’Esny depuis samedi soir 25 juillet.

Le Wakashio sera remorqué...mais quand ? 

Le public, les marins, les pêcheurs, les plongeurs et autres amateurs d’activités nautiques sont fortement conseillés de ne pas s'aventurer dans un rayon d'un kilomètre.

Le capitaine du navire « a affirmé qu’il n’y a pas de déversement d’hydrocarbures », dans les eaux mauriciennes. La National Emergency Operations Command (NEOC) a été activé et selon la police, pour l’heure il n’y a pas de blessé ni de déversement d’huile. 

Des barrières de rétention antipollution ont été installées dans les lagons de Pointe d’Esny, Blue-Bay, Mahébourg et aux alentours, par mesure de précaution. Un poste de commandement mobile a été établi dans la zone et le plan National Oil Spill Contingency a été activé avec des bouées de "oil spill" installées autour du Wasakhio, depuis le dimanche 26 juillet.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.