Menu

Régions Océan Indien

La piste criminelle soupçonnée dans un décès à Rodrigues


Rédigé par E. Moris le Lundi 6 Janvier 2020



Joseph Mario Clair, 61 ans, ne serait pas mort de cause naturelle. Ce sexagénaire avait été retrouvé à son domicile à Petite-Butte le 24 décembre dernier.

Il portait de graves blessures. Dans la maison, une femme portant également des blessures a été retrouvée. Les deux ont été admis à l’hôpital de Crève-Cœur.

Cependant, Joseph Mario Clair a dû être transféré à Maurice le 2 janvier en raison d’une détérioration de son état de santé. Mais il n’a pas survécu. Il est décédé le dimanche 5 janvier.

L’autopsie a attribué son décès à une embolie pulmonaire, causée par l’obstruction des artères du poumon.

La police attend que la femme se rétablisse pour l’interroger afin de connaître le fin mot de cette histoire.

Lundi 6 Janvier 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.