Menu



Société

La phrase du jour : "Pa zis sa...nu mesure phare du Budget c DRAINS!"


Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Juin 2021



Capture vidéo : Emission Post-Budget Breakfast Show sur Radio Plus/TéléPlus
Capture vidéo : Emission Post-Budget Breakfast Show sur Radio Plus/TéléPlus
S'il fallait résumer les mesures budgétaires sur la relance de l'économie et de la croissance, qui mieux que le ministre des Finances pour le faire ? Invité dans la matinée de ce samedi, sur le tout nouveau plateau de Radio Plus, aux "Cinquante nuances de bleu", costume à carreaux de l'animateur compris, Padayachy a offert un moment d'anthologie radiophonique.

A la question de Nawaz Noorbux: "Apart touriste ki pou amene croissance 9%, kot sa croissance 9% pou sorti ? "
- Renga : "Tourisme.... 650,000 touristes..."
- Nawaz N. : " et après..."
- Renga : "Pa zis sa...nu mesure phare du Budget c DRAINS!"

Compliqué de relever le niveau, mais sachant que ce projet sera chapeauté par le ministre des Infrastructures publiques Bobby Hurreeram...les enchères sont ouvertes. Il faudra sûrement beaucoup creuser pour trouver le lien de causalité entre la croissance du pays et l'aménagement de drains. Mais ne doutons pas du génie du petit "insignifiant".

Rappelons que le ministre a annoncé un budget de Rs 11.7 milliards pour la mise en place d'un projet de Flood Management afin de contrer les effets des « flash flood », avec 1500 projets de drains à travers l’île. Notons que le 30 avril dernier, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a promis une aide aux planteurs ainsi qu’aux familles qui ont été touchés par les inondations. Ainsi, un budget de Rs 6 milliards a été annoncé afin de permettre au ministère des Infrastructures publiques l’amélioration et la construction de drains à travers le pays, ainsi qu'une aide aux planteurs et familles affectés à travers le Prime Minister’s Relief Fund.

Samedi 12 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.