Politique

La parole aux nouveaux ministres

Mardi 12 Novembre 2019

Et sans conteste la parole revient à… Nando Bodha.

« C’est un cadeau politique de pouvoir servir le pays », affirme le nouveau ministre des Affaires étrangères. Pour ce nouveau job, Nando Bodha a été délesté du portefeuille des Infrastructures publiques, autrement plus important. Mais tant qu’il sert le pays…

Autre déclaration lourde de sens, celle de Kalpana Koonjoo-Shah, qui affirme que «  les femmes doivent cesser de subir des atrocités ». La fille Koonjoo va mettre l’accent sur l’empowerment de la gent féminine.

Quant à Joe Lesjongard, le nouveau ministre du Tourisme, il nous apprend que ce secteur « contribue beaucoup à l’économie du pays ». Mais la phrase la plus forte de Joe Lesjongard est qu’il « y a des défis à relever » et que « le travail commence ».

Le nouveau grand argentier, Renganaden Padayachy, pour sa part nous dit que c’est dur de prendre la relève de son prédécesseur. Et pour cause ! Il pique le portefeuille des Finances au Premier ministre. C’est normal qu’il dise que « le travail a été excellent ».

Quant à Steven Obegadoo et à Alan Ganoo, ils ont avec émotion mis l’accent sur le fait qu’ils retournent au Conseil des ministres après nombre d’années. Il leur a fallu pour cela quitter le MMM.

Quand il avait obtenu le César du jeune espoir masculin pour son rôle de collabo dans Monsieur Bagtignole, Jean-Paul Rouve avait déclaré « On me file un César et (Maurice) Papon est dehors, je pense que c’est une bonne année pour les collabos ». C’est une bonne année pour les ex-MMM.
 

Rédigé par E. Moris le Mardi 12 Novembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.