Menu

Société

La nouvelle stratégie des Laurette


Rédigé par E. Moris le Mercredi 14 Décembre 2022



Le panel représentant Ryan Laurette aussi veut donner du temps à la police. Rappelons que lundi, Bruneau Laurete a fait une déclaration en cour de Moka, demandant le gel des débats sur sa demande de remise en liberté.

Une stratégie quelque peu difficile à comprendre étant donné que cela fait qu'il va passer les fêtes en prison de son propre choix.

Hier, toujours en cour de Moka, une des quatre accusations provisoires logées contre Ryan Laurette a été rayée. Certes, ses avocats ont demandé à ce que les trois autres aussi le soient. Mais c'est la déclaration de Me Akil Bissessur par la suite qui intrigue. L'avocat a indiqué que Ryan Laurette aussi va donner le temps à la police de boucler son enquête et d'envoyer le dossier au bureau du DPP. Tant de conciliation est suspecte. Surtout que Me Akil Bissessur a souligné qu'il veut que son client soit confronté aux conclusions du rapport du Forensic Science Laboratory. Bruneau Laurette aussi avait tenu les mêmes propos, ou presque, lundi en cour. C'est trop gentil pour être une coïncidence. Tout laisse croire que les avocats des Laurette, père et fils, sont certains que sur la base du dossier de la police, après les conclusions du rapport du FSL, le bureau du DPP ne va pas objecter à la remise en liberté des suspects. Rappelons que l'enquête, dans le cas de Ryan Laurette, se poursuivra en janvier.

Mercredi 14 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H