Social

La nouvelle législation du travail divise les syndicats

Vendredi 9 Août 2019

C’est la guerre ouverte (ou presque) ! La classe syndicale est divisée sur le Workers’ Rights Bill et l’Employment Relations (Amendment) Bill.

Cela, alors que le patronat fait bloc d’une seule voix. Cette semaine, il est clair que la Confédération des travailleurs du secteur privé (du tandem Reeaz Chuttoo-Jane Ragoo) et la General Workers Federation (de la bande à Ashok Subron) s’opposent sur plusieurs points.

Ce n’est pas nouveau certes. Mais cette semaine en conférence de presse, Reeaz Chuttoo a fait une sortie contre Business Mauritius mais aussi et surtout contre la GWF et Ashok Subron. Il les accuse de ne pas connaître la loi, de « véhiculer des informations erronées » et d’instiller « des doutes dans l’esprit des gens ».

À quoi Ashok Subron a souligné que les amendements du gouvernement « donnent raison » à lui et sa centrale syndicale. Et Jack Bizlall de critiquer les deux camps. Il demande aux syndicalistes « d’opérer comme des professionnels et d’œuvrer dans l’intérêt des travailleurs ».

Rédigé par E. Moris le Vendredi 9 Août 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.