Politique

La mise au point du Parti travailliste sur les caméras Safe City

Samedi 12 Octobre 2019

Lors du d'envoi vendredi de la campagne de l’Alliance Nationale (PTr-PMSD) en vue des législatives du 7 novembre, à Flacq devant une foule venue en masse, le leader travailliste, Navin Ramgoolam avait affirmé «met deor» les caméras Safe City s'il remporte les prochaines législatives. 

Le président du Parti Travailliste (PTr), Patrick Assirvaden, a affirmé concernant les propos de Navin Ramgoolam d’enlever les caméras de Safe City lors d’un congrès qui a eu lieu à Flacq s’il remporte les prochaines élections générales, que ce ne sont que : « des caméras se trouvant dans les zones résidentielles qui seront enlevées car elles portent atteintes à la vie privée de la population ».

Ceux de la sécurité routière ne seront pas enlever, sauf les caméras " ki vey la vie privé,  ki vey law and order".

Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.