Menu


Politique

La marche du 1er mai : « Droit Travay, lanatir, nou lavi »


Rédigé par E. Moris le Mercredi 1 Mai 2019

Le 1er Mai est un jour férié légal depuis 1950 pas seulement à Maurice, mais dans plusieurs pays du monde, c'est aussi une journée de revendication des travailleurs. Les partis politique organisent des meetings du 1er mai depuis 1938 pour marquer la fête des travailleurs.



Pas de meeting pour Rezistans ek Alternativ qui a choisi cette année de tenir une marche pacifique à Quatre-Bornes avec 25 autres syndicats et ONG.

Une marche pour célébrer la fête du travail ce 1er mai sous le thème : « Droit Travay, lanatir, nou lavi ».

Une invitation lancée à toutes les organisations ouvrières, sociaux, écologistes et droits humains et à toutes les organisations qui pensent que les droits de travail, les droits de la nature  sont la priorité.

Une célébration donc spéciale et différente des années précédentes à la veille des élections générales.

Différentes organisations étaient à leurs côtés ce mercredi, notamment : La General Workers Federation, La Joint Negotiating Panel de l’industrie sucrière, Rezistans ek Alternativ & Le Center For Alternative Research and Studies entre autres.

Lors de son discours, le porte-parole de Rezistans ek Alternativ(ReA), Ashok Subron a revendiqué que le droit du travail économique et social doivent entrer dans la Constitution. Le droit à la grève, le droit pour une vie décente, le droit au logement et à l'éducation.

Une autre marche a également eu lieu celui de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé à Rose-Hill.

Crédit vidéo : Page FB Rezistans ek Alternativ



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.