Menu

Société

La manifestation initiée par la Mauritius Tamil Temples’ Federation fait déjà une victime


Rédigé par E. Moris le Mercredi 5 Juillet 2023



On ne peut avoir le beurre, l’argent du beurre et le popotin de la fermière ! Ganessen Chengan, président de la Mauritius Tamil Temples’ Federation, siégeait tranquilou au sein du Conseil d’administration de la State Bank of Mauritius.

Mais la manifestation de vendredi dernier, pour réclamer la restitution du terrain initialement alloué au Réduit Triangle pour construire le Centre culturel tamoul lui a coûté son poste. Et un pactole non négligeable ! Il est une victime dans tous les sens. Ganessen Chengan ne pouvait, en tant que président de la MTTF laisser le Tamil Council à l’avant-plan du combat et récolter les gloires d’un combat perdu d’avance.

Mais en faisant office de cavalerie pour la poignée de braves, le voilà qui a été mis devant un dilemme : se déjuger et devenir la risée de la communauté ou alors démissionné en tant que directeur du board de la SBM. Le choix a été vite fait hier. Il a préféré partir de la deuxième banque du pays. Bien malgré lui tout de même ! Et bien malgré le fait qu’il soutient qu’il estimait que les deux actions, siéger au sein du board et réclamer le terrain, n’étaient pas compatibles. En tout cas, le grand gagnant de l’histoire, c’est Devarajen Kanaksabee. Il est en train de forcer tout le monde à prendre son parti

Mercredi 5 Juillet 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H