Faits Divers

La foule voulait lyncher l’un des présumés meurtriers de Swaley Futta

Jeudi 11 Juillet 2019

La reconstitution des faits, dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Swaley Futta, ne s’est pas passée comme prévue. 

Pourtant les quatre suspects qui devaient y participer étaient sous forte escorte policière. Mais l’exercice a dû être annulé car une foule hostile voulait s’en prendre aux meurtriers présumés qui se trouvaient sur les lieux.  

D’ailleurs, dès que le premier est descendu du fourgon de la police, les dizaines de personnes sur place se sont mises à le huer et même à lancer des projectiles en sa direction. Le suspect a été forcé de rebrousser chemin et de remonter dans le véhicule de police… à l’abri.  

Heureusement que les éléments de la Special Mobile Force et de la Special Supporting Unit étaient présents en force. Ainsi, parmi les 150 à 200 personnes déchainées, personne n’a eu la mauvaise idée de forcer le cordon policier. Cependant, comme une partie des habitants en colère de la région s’étaient regroupées à proximité du domicile de la victime, il y aurait forcément eu des incidents. D’où la décision de reporter cette reconstitution. 

Rappelons que les quatre suspects qui ont été amenés sur le lieu du crime sont le propriétaire d’un abattoir et trois de ses employés. Apparemment, ils étaient venus persuader le marchand de poulet de rembourser l’argent qu’il devait à un fournisseur de volailles. Mais les choses ont dégénéré. Swaley Futta a été mortellement agressé.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 11 Juillet 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.