Menu

Société

La fâcheuse tendance de Pravind Jugnauth d'être aux côtés de personnes impliquées dans le trafic de drogue


Rédigé par E. Moris le Jeudi 25 Août 2022



Répétitif dans ses discours, à chaque sortie à l'occasion des célébrations des 40 ans du MSM, le fils de Sir Aneerood Jugnauth ne cesse de mettre en avant sa lutte contre la drogue, tout en accusant l'opposition et quelques journalistes d'être complices de cette mafia.

Geanchand Dewdanee et Shakill Bhaulum. Ces deux hommes ont fait la Une pour de mauvaises raisons. Le point communn c’est qu’ils se retrouvent au centre d’une affaire de drogue et que les deux semblent connaître Pravind Jugnauth. Shakeel Baulum a été arrêté dans le cadre de la découverte et la saisie de Rs 30 millions de cannabis à bord du navire LSS Success le 13 juin 2020. Outre le fait d'être un ancien employé du port, Shakill Bhaulum, semble côtoyer les personnalités politiques.

Aveu d'échec de Pravind Jugnauth "malgré la fermeture de nos frontières la drogue continue à entrer dans le pays"

Dans le cas de Dewdanee, Pravind Jugnauth disait qu’il ne pouvait rien si les gens s’attroupaient autour de lui. Bon, une personne soupçonné de drogue, ça va ! Mais deux, cela fait tout de même bizarre ! Shakill Bhaulum  serait aussi membre du MSM. Il faisait partie des cinq de la circonscription no 2, qui ont démissionné du PTr en février 2019 pour rejoindre le MSM. Cet employé de la CHC, qui fait aussi partie du syndicat, a même siégé sur le board de l’organisme.

L'île Maurice : nouvel itinéraire pour les narcos 

Jeudi 25 Août 2022


1.Posté par Caro le 25/08/2022 17:30
Bien sûr qu il est le parrain de la mafia de la drogue, sinon, comment ferait il pour faire tourner lakwizin, qui avec tous ces emplois fictifs de bouncers et ce pour tout sa basse cour de coqs et de poulettes, ses magouilles tordues et coûteuses, toute la corruption pour faire la débauche dans la police et la justice?????

2.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 28/08/2022 07:07
Parce qu'il est lui-même le principal trafiquant de Maurice, valises diplomatiques...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.