Menu

Politique

La drôle de façon de Jugnauth de célébrer l'unité


Rédigé par E. Moris le Mercredi 2 Novembre 2022



Ce matin, à l'Aapravasi Ghat, le Premier ministre participait à la cérémonie officielle commémorant le 188e anniversaire de l’arrivée des premiers travailleurs engagés à Maurice. Il a profité pour faire, comme à chacune de ses sorties, un discours très politisé et très critiques envers ses adversaires. Cela, tout en évoquant la nécessité de nourrir la flamme de l'unité.

Pour Pravind Jugnauth, cela est important car il y a des personnes qui tentent d'incendier le pays. L'utilisation du terme « feu » ou « difé » n'est pas innocente. Pour Pravind Jugnauth, ces personnes tentent de mettre en danger la paix sociale dans le pays. Pravind Jugnauth est aussi revenu sur les sacrifices et les efforts consentis par les travailleurs engagés à l'époque, notamment pour devenir propriétaires terriens. Il a insisté sur ce point... pour des raisons bien précises.

Mercredi 2 Novembre 2022


1.Posté par Faye noir le 02/11/2022 15:04
Quand eski zot pou informatise l'arcives MGI pou qui Publik pou akcé pou retrace zot ancetes ? Mo rapel certain qui zordi en 2022, surtout dans Bihat ek dans ban lézot etat ban travailleurs indistri sicriyé Indien zot sitiation encore pire ek accé a la propriété la terre réservé a certain élite meme avec tout sacrifice qui zot fer.

2.Posté par Faye noir le 02/11/2022 15:16
Pou ban qui pou taxé moi hindu bashing... moi ausi mo décendan travailleur engazé indien . Mo dire zot merci qui zot fine fer moi né dans éne pays cot selment aprés trois genération fine réusi vine docteurs, avocats etc..quand dans l'inde aprés des millier l'annéé des million dimounes encore discrininé acause zot castes ek pé encore vive dans éne miser pire qui Moris 1835.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.