Menu

Société

La crise institutionnelle DPP-CP au cœur des débats


Rédigé par E. Moris le Jeudi 29 Juin 2023



Chacun y va de son petit commentaire. Et pour cause ! Ce n’est pas tous les jours que deux institutions aussi importantes, comme le DPP et le commissaire de police, se retrouvent en situation de conflit.

Beaucoup d’avocats sont intervenus sur le sujet dans les divers médias. Tous ont souligné l’aspect inédite de l’affaire d’abord. Tous ont aussi indiqué que ce n’est pas bon pour le pays. Tous ont aussi, à quelque degré près, pris position en faveur du DPP. Ou du moins ont rendu le commissaire de police responsable de la situation actuelle.

« Le CP porte l’entière responsabilité de cette situation », a déclaré tout de go Me Hervé Duval. Quant à Me Gavin Glover, il a déclaré que le DPP a le droit de venir dire au CP qu’une arrestation n’est pas valable. Milan Meetarbhan estime, de son côté, que le commissaire de police vient de remettre en question une procédure bien établie. Et cela, sans donner de justificatif. Dev Ramano, sur un autre média, a déclaré que tout cela donne « l’impression que le CP est en train d’empiéter sur les platebandes du DPP ». Quant à Me Richard Rault, que nous sommes en pleine crise lorsque le CP refuse de suivre les directives du DPP.

Jeudi 29 Juin 2023


1.Posté par Caro le 01/07/2023 15:44
Le cp sait très bien que le DPP ne va pas le louper..Motif, la prochaine condamnation du fils a dip le gros ours mal léché

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H