Menu



Société

La comparaison à Jésus fait jaser


Rédigé par E. Moris le Jeudi 3 Décembre 2020



Feu Dhundeo Bahadoor disait jadis du père, sir Anerood Jugnauth, qu’il était « ene tigit plis tipti ki bondié ». Pas étonnant donc que Sudhir Soonarane, le nouveau président du conseil de district de Moka, fasse une comparaison douteuse entre Jésus-Christ et Pravind Jugnauth. Et cela, parce que les deux sont nés un 25 décembre.

« Ce n’est pas une coïncidence que Jésus-Christ et Pravind Jugnauth partagent la même date de naissance, soit le 25 décembre » a déclaré Sudhir Soonarane. Savait-il ce que cela allait enclencher comme polémique ?

En tout cas, depuis hier, les cris d’indignation s’accumulent. Certains déplorent une entrée fracassante dans un magasin chrétien de porcelaine. D’autres soutiennent que cette allusion était, au mieux, inappropriée et, au pire, de très mauvais goût. 

C’était dans un premier temps. Les offusqués sont passé à un autre palier depuis. Alain Malherbes, celui-là même qui avait porté plainte contre des attaques politiques contre le cardinal Piat, a publiquement demandé au diocèse de Port-Louis de réagir publiquement. Ce que Piat, Labour & Co n’ont pas encore fait ! Mais ce sont les piques humoristiques sur les réseaux sociaux qui font peut-être le plus mal.

Ainsi, l’artiste Zanzak Arjoon a demandé que les fêtes de Noël soient célébrées le 25 décembre à Angus Road. Et le même chanteur de faire un lien entre le « divin » et le « Pra20 » enfant. Gageons que la polémique est loin d’être close. Mais à la décharge de Pravind Jugnauth, il faut souligner qu’il n’a rien demandé. Ce n’est pas de sa faute si lui aussi est « aimé par des cons » !

Jeudi 3 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.