Faits Divers

La compagne de Kistnen Veerabudren revient sur les lieux du crime

Mercredi 15 Janvier 2020

Swasti Ramsalia, 38 ans, a participé à une reconstitution des faits mercredi après-midi. Elle a indiqué aux policiers comment le drame s’est joué et comment, après avoir été agressée pour la énième fois par son compagnon, elle a répliqué et lui a perforé le cœur avec un couteau.

Les conclusions de l’autopsie  indiquent que Kistnen Veerabudren, 45 ans et habitant Vacoas, est décédé d’une perforation du cœur. Selon Swasti Ramsalia, il était alors en train de l’agresser avec un ‘biyo’, une planche à découper utilisée en cuisine. Elle soutient qu’elle était une femme battue et qu’elle a déjà été agressée à l’arme blanche par son compagnon.

Rappelons que toute la scène s’est déroulée sous les yeux de la fille du couple, âgée de 12 ans. Elle a confirmé les dires de sa mère. Elle bénéficie d’un suivi psychologique. Le couple a un autre enfant.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 15 Janvier 2020


1.Posté par Ouyouf le 15/01/2020 15:43
Est-ce que "biyo" ne pourrait pas s'écrire billot tout simplement?...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.