Menu


Politique

La communauté chinoise mauricienne est en colère selon Sik Yuen


Rédigé par E. Moris le Vendredi 25 Octobre 2019



Pour quelqu’un de la communauté population générale, Michael Sik Yuen est désormais le porte-parole de la communauté sino-mauricienne.

Ainsi, il était l’un des trois ‘invités d’honneur’ de l’Alliance Nationale à un dîner du Hua Lien Club. Ce groupement, comme son nom peut l’indiquer, défend les intérêts (surtout économiques) de la communauté sino-mauricienne.

Ainsi, hier au dîner, Michael Sik Yuen a affirmé que « le gouvernement est pourri », mais surtout que « la communauté chinoise est en colère ». Elle est en train de la contenir. Mais Michael Sik Yuen demande à ce que cette colère sorte lorsque viendra l’heure de se rendre aux urnes.

L’intervention de Navin Ramgoolam aussi était assez intéressante. Il a exprimé son regret que son ami Éric Ng n’ait pas obtenu d’investiture, tout en promettant qu’il aura « un rôle important à jouer dans un éventuel gouvernement de l’Alliance Nationale ».

Mais le leader du PTr s’est surtout appesanti sur la difficulté de l’exercice d’allocation des tickets. « Vous ne pouvez pas savoir à quel point c’est compliqué », a-t-il précisé. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.