Menu



Santé

La comité santé mauricien autorise la vaccination des femmes enceintes


Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Septembre 2021

L'île Maurice continue ainsi sa stratégie vaccinale en rendant la vaccination des femmes enceintes finalement possible.



Lors du point de communication de la Santé, le Dr Zouberr Joomaye, conseiller au Bureau du Premier ministre et président du comité de la vaccination à Maurice a annoncé que les médecins et scientifiques ont désormais assez de recul sur la vaccination des femmes enceintes pour pouvoir affirmer qu’il n’y a aucun risque pour elles ou l’enfant.

"Les données montrent que les femmes enceintes qui se font vacciner ne font pas plus de réactions que le reste de la population". Le principe de précaution - qui prévaut pour chaque nouveau vaccin - a donc été levé pour les femmes enceintes au premier trimestre.

Précisons toutefois qu'ailleurs, en France par exemple le Centre de référence sur les agents tératogènes (CRAT) conseille aux femmes enceintes de se faire vacciner par un vaccin à ARN - Pfizer ou Moderna - lors du premier ou deuxième trimestre de grossesse afin d’être complètement protégées lors du troisième - trimestre le plus à risque si l'on développe une infection au Covid-19.

L’île Maurice arrive désormais à la seconde place des pays africains avec le taux de vaccination contre la Covid-19 le plus élevé.

Rappelons qu'afin de renforcer la campagne de vaccination à Maurice, l’obligation vaccinale est imposée dans cinq secteurs supplémentaires à partir du 15 septembre. Il s’agit des activités associées à l’industrie touristique enregistrées auprès de la Tourism Authority (restaurants, pubs et bateaux de plaisance), des forces policières et les pompiers, des dortoirs, des centres de remise en forme et enfin des salons de coiffure et d’esthétique.

Le Covaxin, Sputnik-V, Covishield et Sinopharm ne sont pas reconnus par l'U.E. 

Notons par ailleurs que des Mauriciens vaccinés ont été refoulés à l'aéroport car seuls, les vaccins Pfizer, Moderna, Janssen et AstraZenecca sont reconnus. Les produits russes, indiens et chinois, offerts par l'OMS, sont exclus. L'instauration du pass exclut les produits offerts par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) via le programme Covax.


 

Vendredi 3 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.