Menu

Société

« La charge provisoire a occasionné trop d'abus », affirme le DPP


Rédigé par E. Moris le Dimanche 25 Décembre 2022



Ce n'était pas son genre de partir dans jeter un pavé dans la mare. Celui que Satyajit Boolell a lancé ressemble a une grosse brique. En effet, dans son message d'adieu, publié dans la e-newsletter de son bureau, il revient sur quelques regrets de n'avoir pu concrétiser certains projets. Parmi, il y a la Police and Criminal Justice Act.

Quand l'ancien DPP Me Satyajit Boolell évoque la protection des citoyens

Me Satyajit Boolell soutient que tout suspect doit avoir la garantie d'un procès juste. Et c'est là qu'il lance le pavé (ou la brique). « Une personne ne peut demeurer en détention pour une période indéfinie sans faire l’objet d’une accusation formelle », tonne-t-il dans le message. Et Me Boolell d'ajouter qu'il y a eu trop d’abus concernant les charges provisoires. Le barreau mauricien, dans sa grande majorité, serait de son avis. On imagine déjà Rama Valayden et les Avengers danser et sabrer le champagne (le thé pour Valayden) en lisant cela. Pour ce qui est d'Akil Bissessur, tout le monde s'accorde que c'est une raison justifiant un plongeon, nu, dans la piscine. En fait, le DPP ne serait-il pas un Avenger dans l'âme ?

Dimanche 25 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H