Menu


Un autre regard

La chanteuse israélienne Rika Zaraï n'est plus


Rédigé par E. Moris le Mercredi 23 Décembre 2020



La chanteuse populaire israélienne est décédée à l'âge de 82 ans. L'artiste s'est éteinte dans la nuit de mardi à mercredi. Née à Jérusalem, elle a connu le succès sur la scène musicale française. Elle est notamment connue pour Casatschok, Alors je chante, Sans chemise, sans pantalon ou encore Balapapa.

Rika Zaraï est née Rika Gozman le 19 février 1938, à Jérusalem, d’un père russe et d’une mère polonaise. Sur le plan scolaire, elle obtient une licence d’enseignement pour enfants handicapés. L’année de ses 17 ans, elle part au service militaire où elle est chargée de diriger une comédie musicale. 

Sa carrière démarre enfin lorsqu’elle rencontre Eddie Barclay, qui produit les plus grands interprètes français. Une riche carrière durant laquelle elle aura vendu plus de 29 millions de disques.

Pendant ces années, elle fait la première partie de Jacques Brel à l’Olympia,  sort aussi ses premiers gros tubes, dont Casatschok, puis Alors je chante. Sa carrière est couronnée par plusieurs disques d’or (cinq au total). Elle arrête ses activités artistiques après un accident et promeut la médecine par les plantes en publiant une série de livres dont certains, comme Ma médecine naturelle, sont de grands succès en librairie. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.