Menu


Economie

La Zambie met fin au traité de non-double imposition avec l'île Maurice


Rédigé par E. Moris le Mardi 23 Juin 2020



Après la crise sanitaire due à la Covid-19, politique avec l'affaire supposée de corruption concernant la centrale thermique de Saint-Louis, voici que se profile à horizon une crise financière majeure à Maurice.

Si Maurice est officiellement inscrit depuis peu, sur la liste noire des centres financiers de l’Union européenne, qui favorisent le blanchiment d'argent ou l'évasion fiscale. Le coup de tonnerre est venu d'un pays africain, au mois de juin de l'année dernière.

Le Sénégal dénonce la convention de non double imposition avec l'île Maurice

Le président Macky Sall avait déclaré : "Notre pays a perdu 150 milliards de recettes fiscales au profit de l'Ile Maurice et risquait d'en perdre encore plusieurs milliards à l'horizon 2021…" Cette déclaration a été publiée dans le journal en ligne Senews le 19 juin 2019.

La Rédaction de Zinfos Moris avait révélé que le Sénégal avait menacé de quitter la convention de non double imposition signée avec l’île Maurice en 2002 et ratifiée par l’Assemblée nationale le 6 février 2004. Cette convention visait le renforcement de leur coopération économique dans le domaine fiscal.

La raison de cette menace: le Sénégal aurait perdu 150 milliards de recettes fiscales au profit de l’Ile Maurice.

C'est au tour de la Zambie de se retirer du traité de non-double imposition avec Maurice, qui était en vigueur depuis le 15 juin 2012.

Dans une décision du conseil des ministres publié ce lundi 22 juin, le  gouvernement zambien a approuvé cette décision même si le gouvernement  entame actuellement des négociations pour un nouvel accord.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.