Société

La STC veut faire la lumière sur la contamination d’une partie de la cargaison de carburants

Mardi 14 Janvier 2020

La State Trading Corporation a requis les services d’une firme britannique pour faire la lumière sur la contamination d’une partie de la cargaison de carburants arrivée à Maurice le 5 décembre dernier.

Ce jour-là, environ 3 800 tonnes de carburant sont arrivées à Maurice depuis les Émirats arabes unis. Comme aucun problème n’a été décelé, le débarquement a démarré. Mais à un certain moment, alors que 800 tonnes avaient déjà atterri dans les cuves de trois compagnies pétrolières, les résultats des analyses ont démontré que le carburant avait été contaminé.

En cause : un résidu qui se trouvait dans l’une des cales du navire Analipsi Lady. Le carburant contaminé a alors été pompé depuis les cuves pour être renvoyé dans la cale du navire et réacheminé au fournisseur.

Cela fait deux semaines que l’itinéraire du navire est suivi de près. Le rapport est attendu incessamment.

Rédigé par E. Moris le Mardi 14 Janvier 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.