Société

La SADC veut s’armer contre la cybercriminalité

Lundi 10 Septembre 2018

Un centre visant à trouver les meilleures solutions pour combattre la cybercriminalité dans la région de la SADC verra prochainement le jour à Maurice dans la lutte contre la cybercriminalité. C’est ce qu’a annoncé le ministre des TICs, Yogida Sawmynaden, qui participait ce matin à un atelier de travail axé sur la cybercriminalité à Ebène.

Pour le ministre, le fait que la Southern African Development Community (SADC) ait choisi Maurice pour abriter leur centre régional en dit long sur le progrès réalisé par le pays dans ce domaine. « D’abord, cela va donner davantage de visibilité à Maurice. Ensuite, cela accroit notre crédibilité », a déclaré le ministre des TICs. 

Il a indiqué que le centre régional vise à trouver les solutions appropriées contre le terrorisme. Nous allons organiser des simulations afin de déterminer notre temps de réaction. Pour un tel combat, il faut une excellente coordination entre les pays de la SADC et ceux du Common Market for Eastern & Southern Africa (COMESA). 

« Aujourd’hui, un hacker peut s’asseoir n’importe où dans le monde et s’attaquer à plusieurs pays à la fois. Comment l’en empêcher ? Comment le traquer ? Et une fois qu’on l’a arrêté où le traduire en justice ? Ce sont autant de questions qu’il nous faut répondre », a indiqué Yogida Sawmynaden.

Rédigé par E. Moris le Lundi 10 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.