Menu



Société

La Rousselière, à Chamarel : Les Rastas obtiennent un ordre d'éviction fixé à fin juillet 2019


Rédigé par E. Moris le Jeudi 27 Juin 2019



Hier, mercredi 26 juin, la Cour suprême a rejeté l'appel de l'Association Socio Culturelle Rastafari (ASCR), concernant  un terrain qu’ils occupaient à La Rousselière, à Chamarel illégalement.

L'ordre d'éviction est fixé à fin juillet 2019. La société Case-Noyale Ltée entité de la Compagnie sucrière de Bel-Ombre, avait acheté ce terrain en 2010 et les avait sommés de quitter les lieux afin de procéder à la construction de parkings.

L’association Rastafari faisait valoir qu’elle compte des membres dont les ancêtres occupaient ce site depuis 450 ans. Le juge lors des différentes procédures judiciaires en cours avait avancé que, «cela nous ramène en 1568. Selon les livres sur l’histoire, les Français avaient pris possession de Maurice en 1715 et des colons avaient immigré en 1721. Alors, les allégations de l’association selon lesquelles leurs ancêtres occupaient le terrain, soit en 1567 ou 1667, ne sont pas correctes».

Jeudi 27 Juin 2019


1.Posté par Elijah le 01/07/2019 11:38
Zis akoz bann blanc inn blanchie lhistoir en disant ki c zot kinn decouvert lamerique alor ki ti deza ena proprietaire indigene... pa saV dir ou bizin base ou dapres zistoir blanc missié le juge...base ou lor lezot zafer...
apres kifer p trop bizin laterre par ici ou parlaba? Pou koul beton partou mem? Oubien p vann laterre ar etranzé?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.