Portrait satirique

La Rock'n'Roll Attitude de Boolell : «Go to Hell ! »

Mercredi 21 Novembre 2018

Après la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’Opposition, axée sur une fraude alléguée qui porterait préjudice à quelque 10 000 petits planteurs de canne à sucre, le député travailliste Arvin Boolell a voulu savoir si une Commission d’enquête sera mise sur pied pour faire la lumière sur cette affaire.

Pas satisfait avec la réponse du ministre de l’Agro-industrie qui répondait à la Private Notice Question (PNQ) du jour, le député travailliste de Belle-Rose/Quatre-Bornes, Arvin Boolell lui a lancé dans le style blouson noir :
«waste of time ! Waste of energy ! Go to hell !».
Et la Speaker Maya Hanoomanjee de répondre au tac-au-tac au député :
«Are you substituting yourself to God ? Going to hell or to paradise?»

Arvin Boolell  : «was meant for anybody who wants to go to hell».

Une provocation qui n’a pas été au goût de Mahen Seeruttun, qui a alors soulevé un «point of order» et timidiment demander au député de retirer ses propos.

Arvind Boolell loin de vouloir en terminer : «I have raised a hell raising issue, I never told the minister to go to hell, unless he wants…». 

La Speaker : «Did you address these particular words, go to hell to the minister».

Arvin Boolell : «If he knows the way to hell then why should I be worried?»

Cette Rock'n'Roll Attitude de Arvin Boolell n'est pas nouveau. Mardi 10 juillet dernier, les parlementaires posent des questions pertinentes, Maya la Speaker hurle ou n'entend pas, au choix, et finit par expulser dans un grand classique dont elle a le secret.
 
"I order you out. You are defying the authority of the Chair" 

Arvin Boolell avait posé une question sur le banquet donné en l’honneur du prince saoudien, Abdulaziz Bin Saud Bin Naif Bin Abdulaziz Al Saud. Banquet auquel les femmes n’étaient pas conviées. 

Il estime qu’en tant que présidente du Parliamentary Gender Caucus, Maya Hanoomanjee aurait dû intervenir pour que cette question soit adressée«Vous n’assumez pas vos responsabilités»
 
Face à cette ultime provocation, vexée Maya avait expulsé l'impudent de l’Assemblée nationale. Mais suite à son refus d'obtempérer, la séance parlementaire a été suspendue. 

Durant la suspension de séance, Maya la Speaker et Arvin Boolell se sont entretenus en présence de Bobby Hurreeram et de Dan Baboo . 

A la reprise parlementaire, Arvin Boolell était de retour dans l’hémicycle, pour finir par faire un walk-out. Une « saynète » où chacun se drape de son indignation pour montrer sa désapprobation.

La séance avait été suspendue. Ce qui avait donné lieu à une conférence de presse des membres de l'opposition où Arvin Boolell a fustigé de manière cinglante la Speaker. Il est revenu sur l'événement du banquet donné à l'occasion de la visite de la délégation saoudienne et condamné l'attitude du Premier ministre à ce sujet. 

Le caricaturiste KOK n'avait pas hésité à croquer le député. Nous vous invitons à découvrir ou re(découvrir).

https://www.zinfos-moris.com/KOK-Le-dessin-du-jour-La-Rebelle-Attitude_a345.html

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Xavier-Luc-Duval-insiste-sur-une-fraude-alleguee-de-Rs-450-M-au-SIFB_a2713.html

https://www.zinfos-moris.com/Private-Notice-Question-Duval-furieux-que-le-Premier-ministre-a-refile-le-dossier-a-Mahen-Seeruttun_a2711.html

 


Rédigé par E. Moris le Mercredi 21 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.