Justice

La Mauritius Bar Association va évoquer la fuite du jugement du Privy Council jeudi

Mardi 2 Juillet 2019

Une annonce de l’Attorney General et ministre de la Justice en réponse à une interpellation de Ravi Rutnah.

Maneesh Gobin a indiqué que le Conseil privé de la Reine prend très au sérieux l’affaire de fuite du jugement sous embargo dans l’affaire Medpoint. D’ailleurs, l’instance britannique, selon l’Attorney General, n'envoie plus de copie anticipée de jugement à Maurice.

Rappelons que les avocats des diverses parties ont obtenu une copie du jugement le 19 février, alors que celui-ci allait être rendu public le 25 du même mois. Mais le jugement était sous embargo et envoyé de manière strictement confidentiel. Sauf que des médias en ont parlé.

Le Registrar du Privy Council a réclamé des explications de 12 hommes de loi. « Tous ont nié une quelconque responsabilité dans la fuite », a souligné Maneesh Gobin. Et d’ajouter que Lady Hale, l’une des juges, a demandé au Registrar d’écrire à la Mauritius Bar Association pour demander à l’organisme de rappeler à ses membres certaines règles de base essentielles. Ce qui a été fait.

Ainsi, Maneesh Gobin a annoncé avoir appris de la Mauritius Bar Association que la correspondance du Conseil privé sera évoquée lors d’une réunion spéciale ce jeudi.

Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Juillet 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.