La Mauricienne

[La Mauricienne] Sohail le grand fan de Fast and Furious

Jeudi 20 Décembre 2018

Les chiens ne font pas des chats ! Si les parents nous ont habitués à quelques frasques et casseroles. Dans la rubrique People, les fils de et les filles de ne déçoivent pas. L'héritage politique ou familial est préservé avec un rare talent. Les frasques des enfants de stars vous fascinent ? Arrêtez tout. Cette lecture vous est dédiée.


Si l'ex ministre de la Bonne gouvernance et des services financiers, Roshi Badhain, a pris une raclée électorale. Il faut croire que ce poste porte la poisse ou du moins attire une série d'emmerdes.

Sudhir Sesungkur, le nouveau ministre de la Bonne gouvernance et des services financiers, qui s'évertue comme un beau diable depuis des jours à faire son bilan auprès des médias tout en évitant les avertissements répétés de la communauté internationale qui s'inquiète à juste titre des évadés fiscaux et le blanchiment d'argent à Maurice...

Si il pensait sortir la tête de l'eau avec sa stratégie de communication c'est raté ! 

Le fiston est toujours au coeur de l'actualité. Sohail Sesungkur, a été pris en contravention ce jeudi après-midi 20 décembre. Il lui est reproché d'avoir utilisé son téléphone cellulaire au volant. Le fils du ministre Sudhir Sesungkur circulait le long de l'Independence Avenue à Vacoas quand la police l'a verbalisé. 

Pauvre policier ! Il manquerait plus qu'il soit transféré pour avoir verbalisé le fils du ministre ! 

Il s' retrouvé dans une bagarre avec un taximan suite à un accident. On aurait pensé que les choses auraient tendance à se calmer. Que nenni ! Le petit Sohail, un grand adepte de Fast and Furious, était impliqué dans un accident de la route aux petites heures du matin. Il a évité une collision et sa grosse cylindrée a fini dans les buissons. Il n’a pas pris la peine de rapporter le cas avant les 24 heures que prévoit la loi. Sans doute par négligence ou simple oubli à n'en pas douter. Si l'accident avait été rapporté en bonne et due forme comme le prévoit la loi, il aurait été soumis de facto à un alcootest...  

Et, en début d’année, le fils du ministre Sesungkur avait fait une sortie de route pour heurter un poteau sur la route principale à Belle-Rose, en direction de St-Jean. Il avait été testé positif à l’alcootest...

Le Premier ministre avait grondé le papa et l'enfant, histoire de faire prendre conscience de son agacement face au petit récidiviste de la route.  
"Étaler sans rougir sa profonde bêtise s'inscrit dans le tsunami de médiocrité qui a envahi le pays et conforte ainsi le mépris de ceux qui essaient de rester au sec".  
 
Si Monsieur est accusé par un de ses anciens partenaires en affaires, avec lequel il a fondé la firme Mazars, d’avoir détourné des fonds de la compagnie. Son ex partenaire lui réclame de dommages ainsi qu’à son épouse. Il faut avouer que ça fait déjà très mauvais genre quand on représente les services financiers.   

Dans la même veine, le collaborateur de notre Sudhir a été arrêté pour "outrage against depository of public authority" et "assaulting police". Une sombre histoire de crachats sur fond d'alcoolisme entre les forces de l'ordre et ce dernier.  

V'lan ! Deux gifles du ministre en colère !  

L'histoire est peu banale, lors d'un mariage le 22 juillet à Sébastopol, un photographe a été giflé par le ministre Sudhir Sesungkur. 

Une plainte a été logée par le photographe spécialisé dans les mariages à la police de sa localité. Alors qu'il couvrait le mariage dont les prestations étaient requises, il a été pris à partie par les gardes du corps du ministre, puis rejoint par le ministre des Services financiers. 

La suite se fait toujours attendre...

 

Rédigé par La Mauricienne le Jeudi 20 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.