Menu



International

La Maritime Union of India s’invite dans la polémique Wakashio


Rédigé par E. Moris le Vendredi 18 Septembre 2020



L’organisme, qui représente les officiers de la marine marchande, a offert une assistance légale au capitaine Sunil Kumar Nandeshwar.

La Maritime Union of India réclame que le capitaine du Wakashio retrouve la liberté conditionnelle au plus vite. Pour ce faire, elle a constitué une équipe légale à Mumbai, dont les membres sont en communication avec les avocats mauriciens du capitaine Sahib.

Leur mission : tout faire pour que Sunil Kumar Nandeshwar soit libéré sous caution. Rappelons que le numéro 2 du capitaine, Tilakara Ratna Suboda, arrêté lui aussi, est Sri Lankais.

Vendredi 18 Septembre 2020


1.Posté par Jean Aimar le 19/09/2020 11:32
Cela m'étonnais que l'Inde ne vienne pas mettre son grain de sel dans cette affaire ! Le PM va encore plier devant les exigences de ceux qui dirigent le pays de plus en plus.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.