Menu



Société

La MBC déboule en conférence de presse pour régler ses comptes avec Roshi Badhain


Rédigé par E. Moris le Jeudi 25 Février 2021



Ce jeudi, la conférence de presse de Paul Bérenger, Roshi Bhadain et Xavier Duval, a été perturbée par une journaliste de la MBC qui a donné de la voix pour interroger le leader du Reform Pary sur l’incident survenu dans la cour du tribunal de Moka hier, entre ce dernier et des journalistes de la station de radiotélévision nationale.

Paul Bérenger a demandé à la journaliste Manisha Jooty, présentatrice à la MBC et représentante syndicale qui revenait à la charge, d'interroger le principal intéressé en dehors de cette conférence de presse. Notons par ailleurs que lors de la conférence de presse, il y a cinq jours, de l'ancien ministre démissionnaire Nando Bodha, celui-ci a eu droit également à un règlement de compte par Ravin Joypaul, directeur de la MBC.

Le pétage de câble de la journaliste Manisha Jooty dans les couloirs de la MBC 

Rappelons que, depuis quelques semaines, une équipe de la MBC se déplace à Moka pour filmer les déclarations des avocats dans l'affaire Kistnen sans pour autant retransmettre aucune information dans ses bulletins d’information, sauf pour mettre à mal ces derniers avec des commentaires biaisés.

La MBC victime de parodie porte plainte pour "Fake news"

Roshi Bhadain, avec la fougue qu'on lui connait, a filmé hier, le journaliste et le caméraman de la MBC tout en les interpellant. «Pourquoi filmez-vous si vous n’allez pas en diffuser une seule minute ? Est-ce pour remettre les images au NSS (police politique), à Pravind Jugnauth, à Anooj Ramsurrun ?» Roshi Badhain a refusé de prendre la parole en leur présence et leur a demandé bruyamment de quitter les lieux.

Dans la soirée d'hier, la station nationale dans un reportage a annoncé une plainte au Bar Council, mais aussi aux autorités pour violence sur le lieu de travail. Nous apprenons par ailleurs que les deux personnes concernées ont déposé des jours de congé pour "stress". 

 

Jeudi 25 Février 2021


1.Posté par Karo le 01/03/2021 19:00
Du stress pauvres chochottes ou pauvres fiottes?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.