Politique

La Grande Bretagne doit stopper son administration des Chagos, affirme la Cour internationale de justice

Lundi 25 Février 2019

Une décision historique même si elle n’est pas contraignante !

La Cour internationale de justice a publié son avis consultatif sur les Chagos. Et il est favorable à Maurice. La plus haute instance judiciaire de l’Organisation des nations-unies soutient que le processus de décolonisation de Maurice n’a pas été fait correctement. 

Selon la CIJ, les Britanniques auraient dû conserver l’intégrité du territoire mauricien et non en exciser une partie avant que le pays n’obtienne son indépendance. À partir de ce postulat, l’organisme soutient que la Grande-Bretagne doit mettre fin à son administration des Chagos. Mais concernant les Chagossiens après un éventuel retour de l’archipel à Maurice, la CIJ soutient qu’elle laisse cette question à la sagesse de l’Assemblée générale des Nations Unies. 

Rappelons que c’est suite à une résolution adoptée le 22 juin par l’Assemblée générale de l’ONU que cette affaire a été référée à la CIJ pour un avis consultatif. La résolution a été soutenue par 94 pays. 15 pays ont voté contre et 65 se sont abstenus.

Pour beaucoup, c’était un coup dur sur le plan diplomatique pour la Grande-Bretagne et ses alliés américains.

Rédigé par E. Moris le Lundi 25 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.