Menu

Société

La Fédération internationale des journalistes alerte : "Île Maurice : nouvelle loi, nouvelle attaque contre la presse"


Rédigé par E. Moris le Mardi 28 Décembre 2021



Le projet de loi voté sur l'Autorité indépendante de radiodiffusion (IBA) qui permettra aux autorités de pénaliser les radios indépendantes et d’ordonner la divulgation des sources inquiète la Fédération internationale des journalistes (FIJ).

La Fédération, dans un communiqué sans équivoque, appelle le gouvernement mauricien à renoncer immédiatement à cette loi et à assurer de meilleures conditions de travail pour les journalistes. En effet cet amendement à la loi régissant l'Autorité indépendante de radiodiffusion (IBA) pourrait permettre à l'avenir à un juge d'ordonner la divulgation de sources journalistiques. Les médias ou les journalistes qui refusent de les révéler risquent une amende de 10 000 euros et cinq ans de prison. De plus, la durée de validité des licences radios est réduite de trois à un an, une durée extrêmement courte comparée à d’autres pays.

Le Secrétaire général de la FIJ, Anthony Bellanger, a déclaré : « Cette loi est, une fois encore, une très mauvaise nouvelle pour la liberté de la presse pour Maurice. J’exhorte le gouvernement à y renoncer immédiatement et à mettre en place de meilleures protections pour les travailleurs des médias. »

 

Mardi 28 Décembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.