Economie

La FSC poursuit sa campagne de communication

Lundi 12 Août 2019

La campagne de communication enclenchée par la Financial Services Commission dans le sillage de la sortie des Mauritian Leaks se poursuit.

Maurice avait été accusé d’appauvrir l’Afrique. Mais la Financial Services Commission veut montrer le contraire. Hier, il a publié un communiqué sur son site montant, avec chiffres à l’appui,  qu’à fin juin 2018, les investissements à destination de l’Afrique ayant transité par le centre financier mauricien totalisaient Rs 1,3 billion (36,4 millions de dollars américains). 

Et le communiqué de préciser que Maurice « est fier d’être reconnu comme un des pays qui attire des investissements de qualité en Afrique » et contribue « à la croissance économique soutenue et à la prospérité du continent ».

La FSC souligne aussi que Maurice n’a signé de traité de non double imposition qu’avec quatre des dix principaux pays bénéficiaires des investissements en Afrique. Ce qui, pour aller au bout du raisonnement de la FSC, signifie les traités de non double imposition ne sont pas le seul facteur poussant les investisseurs à opter pour la juridiction mauricienne.

Mauritian Leaks : Les organismes étatiques font front commun contre l'ICIJ.

Rédigé par E. Moris le Lundi 12 Août 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.