Menu



Politique

La Covid-19 au centre des travaux parlementaires


Rédigé par E. Moris le Vendredi 5 Novembre 2021



À peine la rentrée, les parlementaires ont eu une trêve d’une semaine. Mais mardi, les choses sérieuses recommencent.

Plusieurs questions sont à l’agenda, notamment concernant la situation sanitaire dans le pays. Ainsi, Reza Uteem souhaite savoir si une société a été approchée pour la mise en place d’une usine de fabrication de vaccins anti-Covid-19 et d’autres produits pharmaceutiques.

Quant à Karen Foo Kune-Bacha, elle veut savoir combien de personnes ont été, sur raisons médicales, exemptées de faire le vaccin. Elle veut aussi tous les détails sur les médecins qui ont émis les certificats en question.

Eshan Juman, côté travailliste, revient sur l’achat des respirateurs artificiels auprès de Pack & Blister. Il veut savoir si le ministère a été remboursé. Farhad Aumeer souhaite, lui, sa voir le nombre d’enseignants du préscolaire, primaire, secondaire et tertiaire qui sont vaccinés contre la Covid-19 et le nombre de ceux qui ne le sont pas. Il réclame aussi des détails sur l’immunité de groupe.

Khushal Lobine, pour le PMSD, veut savoir combien d’enfants en dessous de 15 ans ont été testés positifs à la Covid-19. Notons aussi la question de Rajesh Bhagwan sur la composition du conseil d’administration du Central Procurement Board. Il veut aussi savoir s’il y a eu recrutement du directeur de la Racing Division de la Gambling Regulatory Authority. Enfin, Reza Uteem veut des détails sur le montant décaissé par la Mauritius Investment Corporation pour une assistance financière aux petites et moyennes entreprises.

Vendredi 5 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.