Menu



Société

La Contribution sociale généralisée (CSG) deviendra réalité : la Motion of Disallowance rejetée


Rédigé par E. Moris le Mercredi 18 Novembre 2020



La Motion of Disallowance du leader de l’Opposition contestant l'introduction de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) a été rejetée aux petites heures à l’Assemblée nationale. 

L’opposition avait décidé de déposer une « motion of disallowance » (un véto) contre la décision du gouvernement d’introduire la Contribution Sociale Généralisée qui vient remplacer le National Pension Fund. 

Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, avait déclaré que la CSG taxera davantage la classe moyenne. « La CSG sera par la suite dirigée vers le Consolidated Fund et nous savons tous comment le gouvernement gère l’argent des contribuables. Nous condamnons cela avec force ».

Les syndicalistes sont vent debout contre cette nouvelle formule. Ils soutiennent notamment que ce n’est pas un vrai système de pension, mais davantage à une taxe. Ils s’interrogent aussi sur ce qu’il adviendra du système actuel de pension, le National Pensions Fund, qui ne sera pas aboli mais ira vers une lente agonie.

De son côté, Business Mauritius soutient qu’il faut revoir ce nouveau système de pension. De l’autre, le ministre des Finances soutient que les entreprises en difficulté paieront moins avec ce système qui, d’une certaine façon, apporte un rééquilibrage. Renganaden Padayachy soutient même que 81 % des compagnies paieront moins avec la CSG.

Rappelons que sous la Contribution sociale généralisée, les employés ayant un salaire de base jusqu’à Rs 50 000 contribuera 1,5%. Son employeur contribuera 3%. Ceux ayant un salaire de base supérieur à Rs 50 000 contribueront 3 % et leur employeur 6 %.

 

Mercredi 18 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.