Menu



Faits Divers

La Bastille : Le gardien de prison alimentait Peroomal Veeren


Rédigé par E. Moris le Vendredi 31 Décembre 2021



Si c’est cela une prison de haute sécurité… La prison de Phoenix peut bien être surnommée La Bastille, elle n’a rien du lieu duquel elle tire son surnom. La Bastille, à Maurice, est une véritable passoire. Ce n’est pas la direction de l’établissement qui pourra dire le contraire.

Peroomal Veeren, grand trafiquant de drogue, qui veut profiter de son passage en prison pour étudier le droit, se faisait livrer des colis par un gardien de prison. Mais l’histoire est intéressante ! Il a fallu la découverte d’un téléphone portable en sa possession, en octobre dernier, pour que quelqu’un ait la merveilleuse idée d’aller visionner les images des caméras de surveillance.

Peeromal Veeren caïd et futur homme de loi

C’est lors de cet exercice que l’on s’est rendu compte que Peroomal Veeren n’était ni Houdini (le magicien) ni Copperfield (l’illusionniste). Il n’était qu’un détenu qui se faisait livrer par un gardien de prison, apparemment un maître-chien. Même pour ses livraisons, le sieur Veeren est très méticuleux. Il ne choisit pas n’importe qui.

De juillet à novembre 2021, il s’est fait livrer un colis en mains propres à 18 reprises. À chaque fois, c’est dans la cour que la transaction se déroulait. L’équipe qui a visionné les images pense que ce sont des téléphones portables que le gardien remettait au prisonnier. L’affaire a été référée à la police mercredi après-midi. Le maître-chien sera bientôt interrogé. Si seulement le chien pouvait parler !

Vendredi 31 Décembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.