Menu


Société

La BOM accuse Dawood Rawat d’avoir commis une violation du secret bancaire


Rédigé par E. Moris le Jeudi 21 Novembre 2019



Les correspondances de la discorde ! Dans le conflit opposant Dawood Rawat aux autorités, la Banque de Maurice évoque un nouvel élément.

Dans un affidavit juré par un de ses cadres, l’instance régulatrice du système bancaire soutient que Dawood Rawat s’est rendu coupable de violation du secret bancaire.

Et pour cause ! Dans l’affidavit que Laina Rawat a juré au nom de son père, deux lettres que la Banque centrale a adressées à l’ancien Chief Executive Officer de la défunte BBCL ont été annexées.

Pour la Banque centrale, il s’agit d’un délit. Car il y a eu infraction à la clause de confidentialité, tel que stipulé par la Banking Act. Un tel délit est passible d’une amende n’excédant pas Rs 500 000 et une peine de prison inférieur à 3 ans.

Rappelons que l’affidavit de Laina Rawat, au nom de Dawood, vise à interdire la vente des actifs de la MauBank Ltd, comme le souhaite le gouvernement.

Parmi les autres points évoqués par la Banque centrale : la révocation de la licence bancaire de la Bramer Bank aurait due être contestée par voie de révision  judiciaire et Laina Rawat n’est pas habilitée à loger cette affaire au nom de son père.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.