Menu

Politique

L’union sacrée autour de Bhagwan


Rédigé par E. Moris le Mercredi 25 Mai 2022



Il faut vraiment être plusieurs pour faire le tour de taille du bouillant député mauve. Seuls ses collègues du MMM n’auraient pas suffi. Il fallait que les élus du PMSD et du Ptr donnent un coup de main. Au propre comme au figuré !

Ils ont fait front autour de Rajesh Bhagwan et de Shakeel Mohamed, les deux dernières victimes de Sooroojdev Phokeer. Les élus de l’opposition ont constitué un rempart de leurs corps...après leurs expulsions. Peut-être aurait-il fallu le faire avant son expulsion ? Mais c’est l’intention qui compte. « Nous resterons unis contre ce Speaker », a soutenu Patrick Assirvaden. Et d’ajouter : « Enough is enough ! » Ce n’est pas suffisant pour faire pleurer le Speaker comme une madeleine, disons-le de prime abord.

Quant à Rajesh, il a fait du… Bhagwan. « Pena lastoplas lor mo labous… Dimounn finn avoy nou dan parlman pou koze ». Shakeel Mohamed a été expulsé parce qu’il avait utilisé le mot « shame » juste avant que le ministre de la Santé ne prenne la parole. Cependant, le ministre lui-même a utilisé le mot « shame ». Ce que Patrick Assirvaden a fait remarquer au Speaker. Finalement, la situation a dégénéré et Rajesh Bhagwan a été expulsé pour avoir lancé au Speaker : « Stop barking at me ».

Mercredi 25 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.