Politique

L’ouvrier chinois décédé sur le chantier de Côte d’Or n’avait plus de permis de travail valide

Mercredi 19 Juin 2019

Révélation de taille ce matin lors de la Private Notice Question !


Le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, a indiqué que l’ouvrier chinois décédé sur le chantier du complexe sportif de Côte d’Or n’avait plus de permis de travail valide. Il avait expiré le 15 mai 2019.

Ding Hong Wang était un employé de la China State Construction Engineering Corporation qui est mort écrasé sous les barres de fer composant un échafaudage qui s’est effondré le jeudi 13 juin. Il est décédé sur le champ.

Et justement, dans sa question, Xavier-Luc Duval demandait s’il détenait un permis de travail en bonne et due forme, si la grue répondait aux normes appropriées et quelles étaient les conditions de vie et de travail des ouvriers étrangers sur ce chantier.

Le leader de l’opposition a aussi longuement évoquée la grue impliquée lors de l’accident. Il a déclaré qu’elle est toujours en opération, alors que cela n’aurait pas dû être le cas étant donné qu’il y a une enquête sur le décès de l’ouvrier chinois.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 19 Juin 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.