Menu

Politique

L’opposition veut garder Maneesh Gobin sous pression


Rédigé par E. Moris le Lundi 17 Avril 2023



Tel un bouledogue, ils tiennent l’Attorney General et ministre de l’Agro-industrie à la gorge. Les élus de l’opposition ne vont pas lâcher prise.

Il y a eu la Private Notice Question du leader de l’opposition mardi. Puis, il y a les commentaires publics par la suite. Mardi, à travers les interpellations au Parlement, ils vont maintenir la pression sur Maneesh Gobin. Plusieurs questions sont axées sur les 142 hectares de terre attribués à l’association Eco Deer Park à Grand Bassin.

Rappelons qu’il y a des allégations de pots-de-vin de Rs 3,5 millions à l’encontre de l’Attorney General, Maneesh Gobin. Patrick Assirvaden, par exemple, va proposer la création d’une commission d’enquête présidée par un magistrat pour enquêter sur toute l’affaire. Cette instance, selon lui, pourrait faire la lumière sur l’attribution du terrain, les activités illégales organisées sur les lieux et les allégations de corruption contre l’Attorney General. Eshan Juman, de son côté, veut des éclaircissements du Premier ministre sur l’enquête de l’Icac. Elle concerne les allégations de pots-de-vin contre Maneesh Gobin, le PPS Rajanah Dahliah et Rajesh Ramnarain, cadre du ministère de l’Agro-industrie, président du Sugar Investment Trust et intermédiaire dans cette affaire. Notons que Xavier-Luc Duval avait indiqué que, si besoin est, il axerait une deuxième PNQ à l’affaire

Lundi 17 Avril 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H