Menu

Politique

L’ombre de Ramgoolam plane sur le lancement de la campagne de l'Espoir


Rédigé par E. Moris le Dimanche 10 Avril 2022



À l’heure des questions-réponses, il a beaucoup été question de Navin Ramgoolam, qui avait tenu une conférence de presse hier à l’issue de la réunion du bureau politique du PTr. Xavier-Luc Duval a été le plus tranchant.

« Je pense que le minimum qu’on dit en public au niveau des négociations, mieux c’est. Car chaque phrase dite peut donner lieu à toutes sortes d’interprétations », a-t-il déclaré. Paul Bérenger, de son côté, a affirmé que les dirigeants de la plateforme L’Espoir ont pris note de ce que Ramgoolam avait dit. « S’il y aura des développements, on verra plus tard. S’il y aura un arrangement comme l’a dit Ramgoolam, on verra », a-t-il ajouté. 

Même Nando Bodha a calmé le jeu. « Nous sommes ici pour le lancement de la campagne municipale. S’il faut répondre à Navin Ramgoolam, je le ferai en temps et lieu », a-t-il déclaré. Néanmoins, Paul Bérenger et Xavier-Luc Duval ont précisé que tous souhaitent l’unité de l’opposition. Ils ont ajouté que L’Espoir a pris ses responsabilités et que c’est aux autres formations de l’opposition d’en faire de même.
Rappelons que la répartition des tickets n’a pas été dévoilée.

Dimanche 10 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.